18 novembre 2012

Merci

Fascinant regard naturel sans fard
Yeux marrons dans leur profondeur
Miroitant derrière de fins cils noirs
À l’ombre de ces sourcils charmeurs

Douces lèvres à commissures effilées
Saillantes et charnues de rose émaillées
La main sur la joue paisiblement posée
Cheveux châtains sur le front éméchés

C’est elle qui est ainsi en photo figurée
C’est elle, celle qui ne cesse de m’attirer
C’est elle, pour qui le cœur est enflammé
C’est elle, pour qui j’écris ces rimes futées

Chaque soir son image vient me charmer
Dans le lourd silence de ma solitude outrée
...........
...........

Posté par elleetlui à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juillet 2012

Oiseau libre

Ce bel oiseau de sa cage délivré
Sur les houx ensoleillés perché
De toutes ses forces à s’étouffer
Chante sa chère liberté recouvrée

De branche en branche sautillait
Le cœur réjoui et les ailes légers
Par la joie dans les airs emporté
Survolant rivières champs et prés

L’ivresse de l’allégresse tant rêvée
Et la jouissance de sa chère liberté
L’élèvent aux plus hauts sommets
Pour la glorifier et la bien savourer

Bari

Posté par elleetlui à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juillet 2012

Constat....

Par la foi de Martine lignée de l’île
Tu ne m’auras plus jamais homme vil
Te voilà revenue bête noire en furie
Echappée de je ne sais quelle écurie
Serf assujetti du diable malsain
Pourquoi côtoies-tu mon chemin
Sans pudeur encore une fois tu as osé
Me faire l’affront de venir me perturber
Récidiviste en combien de moments
Eclair aveuglant tonnerre effrayant
Je vois ta silhouette danser de haine
Acharnée affamée comme une hyène
J’entends ta voix dans mon intérieur
Vibrer mes veines pour semer la peur
Le désordre, la dispute et le malheur
Mes membres tremblants de frayeurs
Arrosés d’une froide coulée de sueur
Attendent de toi toute sorte d’horreur
Ta trahison est la source des malheurs
Tu me dupais me faisant croire au bonheur
Toujours de mauvais présage sur moi
Tu accommodes mes peines à tes joies
Tu éveilles en moi mes émotions endormis
Tu me pousses à l’ivresse jusqu’à l’interdit
Otes-toi de mon miroir retire ton ombre assombri
Que je vois tes infimes signes sur ton visage terni
Tu me bouscules fort, tu m’aveugles, tu m’assourdis
Tu prends ma fièvre en divertissements mieux loties
Tu prétends garder quelques secrets sur moi
Encore mensonge tu racontes n’importe quoi
Tu m’intimides par le chantage et la menace
Non, Je ne me plierais plus quoi que tu fasses
Eloignes- toi, libères ma pensée insurgée
Révoltée, tu ne pourras jamais l’étouffer
Tu ne m’auras plus car de ferme foi
Je ne me laisserais plus être ta proie
Tu seras repoussée, chassée puis bannie
de mon coeur de ma pensée et de ma vie
Ô toi qui de ton symbole est ce vil récit

-Bari -

Posté par elleetlui à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2012

Echo de mots ...Bari et Elle

J’aime ce petit chemin : Ne t’aventures pas trop loin
Que je caresse de mes pieds : Et de tes pieds prends soins
J'aime le vent dans mes cheveux emmêlés : Le vent sur tes cheveux frisonne
Main dans la main : La main dans la main s’abandonne

J'aime la douceur de cet instant : Heureux instant momentané
Que je savoure avec délicatesse : Sa délicate saveur est voilée
J'aime les mots remplis de tendresse : De mots chuchotés en liesse
Que je cueille sereinement : Cueillis sereinement en prouesse

J'aime cette présence masculine : Instinct naturellement épanoui
Qui me rend lutine : Couvrant le corps de ses envies
J'aime la rosée sur mes joues : Que viendrait câliner le cher ami
Gouttes de bonheur, je l'avoue ! : Et le bonheur sur tes yeux se lit

Combien de cœurs heureux par ce petit chemin sont passés et repassés
Combien de cœurs malheureux en ce petit chemin des souvenirs ont gardé

Posté par elleetlui à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2008

Ciel bleu

Pour toi douceur et tendresse d'un ciel bleu

Tes mots entre dans mon âme comme un jeu, d'eux je m'émeus 
Nos corps si harmonieux, s'enflamment et attisent le feu
De quelques baisers un peu hasardeux, passionnés et langoureux

Sur ton corps harmonieux, mes mains effleurent tes courbes peu à peu
Quelques frissonnements si onctueux, te faisant susurrer je te veux
Ton corps doucement dessine un creux,où je m'immisce chaleureux

Ce rythme divin émit jusqu'aux cieux, enivrant de plaisirs savoureux
Tu te plonges dans le bleu de mes yeux, ou je peux apercevoir un dieu
Fêtes et plaisirs font des envieux, quel beau pays merveilleux!

Celui où je t'emporte est si savoureux, fait de soleil et de ciel bleu
Comme des rêves audacieux, tu as su me faire passer aux aveux
Nos troubles n'auraient pu être mieux, nos sens venant d'éclore du plaisir a deux

AlchimisteO6

Posté par elleetlui à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 octobre 2007

N'aie pas peur de la nuit...

Soleil couchant, lentement s’englouti en occident.

Doucement nuit reprend ses droits d’antan

Recouvrant de son manteau d’ombre du jour, les fruits.

Lentement, la nuit ouvre, pour notre enchantement

La fenêtre de mère la terre sur l’univers notre père.

Une à une les étoiles en chapelet de prières

Bâtissent sur nos têtes, une cathédrale de lumière.

 

Serre fort, ma mie, la main de ton ami, la nuit est son amie.

 

Sens la douce et chaude brise de nuit, qui grise nos sens,

Entends les bruits d’une autre vie, qui sans crainte s’éveille chaque nuit,

Pendant que s’endorment les êtres du jour, sous la cape protectrice des l’ombre

Ecoute le chant de la cigale insouciant et rassurant,

Le bruissement du vent dans les blés, caressants les épis.

 

Drape tes épaules ma mie, du bras de ton ami, la nuit est son amie.

 

Admire la lune dorée qui se lève en orient, et dans l’eau calme se mire.

Au dessus de nos têtes un chemin d’étoiles est apparu

Route infinipour nos rêves les plus fous.

Que de merveilles à nos yeux dévoilés pour embellir notre sommeil à venir.

Que ton cœur se rassure, le manteau de la nuit te protègera de tes peurs

N’aie plus jamais peur ma mie, par la magie de la nuit,

 

Protégée tu seras, dans les bras de ton ami, la nuit  est son amie

 

 Daniel

 A son amie

Posté par elleetlui à 20:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
15 septembre 2007

A toi qui souffres....

Toi qui pleures tes amours du passé, qui se meurent.

Que le soleil d’or de l’automne qui s’éveille

Réchauffe ton cœur triste de sa chaleur dorée.

Que sa chaude douceur apaise ta douleur.

 

Toi qui manques d’amour, dans ta vie, chaque jour

Que les songes dorés de mes nuits qui te rêvent

Remplissent ton cœur douloureux de bonheur

Que ma douce tendresse apaise ta douleur

 

Toi qui souffres des cruautés de tes bourreaux.

Que l’amour, dans mon cœur, à toi seule réservé.

Guérisse à jamais les plaies de ton âme suppliciée.

Que la chaleur de mon amour apaise ta douleur

Daniel...pour Elle.....
 

Posté par elleetlui à 21:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 mai 2007

Une belle histoire, une autre vie ....

Hier
Lui se couchait avec la certitude
Qu’ ELLE serait là avec LUI en plénitude
Un désir, une envie de se caresser tendrement
Un frisson, un spasme envahissaient leur corps amoureusement

Ce matin
Ils se réveillent remplis d’une mélancolie
Allongés dans ce lit
Ils contemplent et caressent
Leur  doux visage sans cesse


Demain
Ils souhaiteront lire leurs  pensées
Celles qui ne pourront être révélées
Pour qu’un jour ELLE et LUI
Vivent en osmose comme aujourd’hui

Topgun ...pour Elle...

Posté par elleetlui à 10:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 mars 2007

Un bel Homme

Un homme blessé comme ELLE


Oh, doux murmure...
Oh, long soupir...
Longue quête que la mienne.
Désespoir et sourire,
Naître et mourir.

Dans les brumes de mon coeur,
Un jour s'est réveillé
L'amour en une heure
Et pour toujours il est resté.

Dans ses yeux lointains,
La mer va et vient
Comme pour mieux me retenir.
Quand elle regarde loin,
Je sais qu'elle comprend son destin
D'être venue et de ne jamais repartir.

Alors mon coeur blessé,
Balafré et vidé
S'apaise sous ce regard
Qui en un instant secret
Rempli, donne et répare
Un coeur qui n'espérait plus être aimé.

Topgun....pour Elle..

Posté par elleetlui à 07:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
11 mars 2007

Loin et proche

Loin…

De cet être
Qui t’aime et te désire
Et malgré ces kilomètres
Tu espères et l’inondes de plaisir

Proche…

De cet être
tu vas l’envahir
D’un sentiment de bien -être
Le mettant ainsi en état de délire

Loin…

De paraître
Indifférent à nos désirs
Nos poèmes s’enchevêtrent
Soulageant ainsi nos soupirs

Proche…

De cet être,
Tu ne veux pas fuir
Et tu vois naître
En lui une envie de te séduire

Topgun ...pour Elle...

Posté par elleetlui à 17:54 - - Commentaires [9] - Permalien [#]