30 juin 2013

Secret

Elle avait ce petit quelque chose ...

Qui la rendait si jolie
Ce petit air mutin
Que les hommes aiment bien
Mais cela ne suffit pas dans une vie !

Elle avait ce petit quelque chose ...

Qu'elle entretenait discrètement
Un petit jardin secret
Que personne ne connaîtrait assurément
Mais elle le savait si coquet !

Elle avait ce petit quelque chose ...

Qu'elle cachait volontairement
Ce petit endroit niché dans sa mémoire
Que nul n'était sensé savoir
Mais cela faisait partie d'elle naturellement!

Elle avait ce petit quelque chose ...

Qu'elle dégageait au fil des années
Ce parfum vanillé qu'elle aimait
Que son île cachait
Mais unique elle a toujours été !

Posté par elleetlui à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fuite du temps

Et le temps passe ...

Les soi-disants amis se font rares
Ils disaient attention et fidélité
Mais que reste-il dans ce monde de virtualité?
Des souvenirs qui s'égarent ...

Et le temps passe ...

Les soi-disants amis ne sont plus là
Ils sont occupés ailleurs
Les mots s'étiolent jusque dans leur coeur
Des souvenirs qui sont gravés là-bas ...

Et le temps passe ...

Les soi-disants amis sont réellement partis
Ils vivent leur vie
Oubliant leurs amis
Des souvenirs restent ici ...

Posté par elleetlui à 11:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
24 juin 2013

Etat

Toutes les larmes des cieux
Sont tombées sur la terre
Le soleil a repris ses repères
Et s'installe fiévreux

Enfin

Le sol est gorgé d'eau
Se noie sous un tel déluge
Le soleil n'émet pas de mots
Et sèche tout ce grabuge

Enfin

La mer a retrouvé son nid
S'y installe doucement
Laissant le désordre maintenant
Ainsi reprend la vie

Enfin

Les hommes se serrent les coudes
Font une chaîne humaine
Demain ouvre ses persiennes
C'est la pluie qui boude!

Posté par elleetlui à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juin 2013

Histoire d'eau

L'eau coule sur sa peau
Comme ses cris intérieurs
Elle la lave de ses maux
Mais gémit encore son coeur

L'eau nettoie sa peau
Comme les mots jaillissent
Ils lui font courber le dos
Mais les gouttes se languissent

L'eau rigole sur sa peau
Comme soumise à des jets perturbateurs
Elle ferme les yeux et pense au bonheur
Mais le temps n'est pas à l'eau

L'eau caresse sa peau
Comme des baisers offerts
Elle vient l'effleurer de bas en haut
Mais ils sont aussi très éphémères ...

L'eau ne glisse plus sur sa peau
Comme les secondes figées
Le robinet s'est arrêté de couler
Mais ses maux ne sont plus un si lourd fardeau !

Posté par elleetlui à 18:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]